Venez nombreux à la journée de clôture de la sixième édition du Festival

Le DéDé fait son ciné ...

Dimanche 28 octobre de 10h00 à 18h00

Salle de Verdun

Entrée en libre participation

En continu :

Marché des initiatives locales (exposition vente de produits d'artisans, artistes, producteurs locaux, ...) / stands associatifs (ATD quart Monde, Eco pertica, AFFO, …) / point librairie / jeux / Stand d’information / exposition « l’environnement … c’est ma santé» / boutique éphémère (bouquinerie solidaire, recyclage du verre)

Monsieur Loyal : Cie Art-Scène

Compagnie atypique, ART-SCENE associe diverses disciplines du spectacle vivant : théâtre, chanson, musique, poésie…

Avec ses spectacles « de proximité », ART-SCENE va à la rencontre de tous les publics, s’adaptant aux contextes et aux lieux les plus improbables. En plus de ses propres créations, ART-SCENE répond régulièrement à des commandes de partenaires locaux pour mettre en valeur un site patrimonial, historique ou naturel, un savoir-faire professionnel, une mémoire locale ou sociale…

carte blanche à Juan Righetti, artiste recycleur

Juan Righetti (Argentine) (@duverrerecycle) combine les techniques de découpe, de gravure et de fusion pour la récupération de bouteilles en verre. Usages pratiques et ingénieux: Upcycling au service de la réutilisation et de la transformation du verre dans de nouveaux produits de conception imaginative et de qualité.

Il est actuellement en résidence artistique au projet LA VOLTA à Gérone, en Espagne, qui cherche à transformer un quartier à travers l'art et la culture.

Au menu de cette carte blanche : Exposition pédagogiques sur les divers modes de recyclage artistique des bouteilles en verre, vente d’objets en verre recyclés, démonstration de techniques simples de découpe de bouteilles en verre.

 

Juan Righetti

Juan Righetti, artesà del vidre, combina les tècniques de tall en fred, gravat i fusió per a la recuperació d'ampolles a través de pràctics i enginyosos usos. Upcycling al servei de la reutilització i transformació del vidre en nous productes de disseny imaginatiu i de qualitat.

http://www.femlavolta.cat

10h00 -12h00: projection du film Humano – Documentaire –- Alan Stivelman - 2013

HUMANO est un film documentaire qui retrace le voyage d’un jeune homme à travers les Andes. Accompagné d’une caméra, il s’aventure sur la route des sagesses ancestrales avec l’envie de découvrir l’origine de l’Homme. Chez les Q’eros il rencontre un chaman qui lui expliquera qu’avant de trouver la raison de son existence, il devra apprendre à être Humain.

« Humano c’est la quête de vérités. C’est le chemin de l’être humain. Le voyage intérieur pour se trouver soi. Avec HUMANO, j’ai appris ce qu’est être humain, et je désire aujourd’hui le partager avec le plus grand nombre de personnes possibles. Dans le film, j’ai tenté de transmettre, le plus fidèlement possible, ce que j’ai reçu dans les Andes au sein du peuple Q’eros. La paix qui émerge de chaque lieu, la transparence des regards, l’accentuation des couleurs dans les hauteurs andines. Aujourd’hui, j’ose dire que l’Amérique du Sud renaît après plus de 500 ans d’obscurité. Et je souhaite de tout coeur que les personnes qui verront le film profitent de ce voyage, qui nous appartient désormais à tous. » Alan Stivelman


11h45 - 12h00 : BIP écologie

12h00 – 13h30: Bar à soupe géant - Tarif 7 euros

BIP Nourriture & Micro trottoir proposés par la Cie Art-Scène

Projection Courts métrage coup de cœur

« I am Raymond » - (Eddy Bell - 17 min - Australie – Fiction - 2016)

Raymond, 8 ans, décide de traduire ses parents en justice, les accusant de lui laisser un monde en perdition.

« Pesticides … à votre santé » (Alexandre Hurel – 21 min - France  - Documentaire – 2017)

Lors d’une revue de presse des jeunes du Point Accueil Jeunes de Gravigny (27) se posent la question de ce qu’est un perturbateur endocrinien. Mais c’est  vrai ça ! C’est quoi ? Et les pesticides, tout ça ?! C’est donc parti pour un tour d’horizon des acteurs locaux pour répondre à toutes ces questions.

14h00 – 15h30: projection des courts métrages en compétition et vote du public pour le prix

du public (Présentation par la compagnie Art-Scène)

15h30 – 16h00 : BIP / Micro trottoir proposé par la Cie Art-Scène

16h00 – 17h00 : Diffusion du film « quels enfants laisserons-nous à la planète ? » Documentaire – Fr/Que – Anne Barth - 2010.

La question Quels enfants laisserons-nous à la planète ? est au cœur de l’enseignement d’Isabelle Peloux, institutrice de l’école du Colibri, une école primaire de la Drôme en France.

En immersion pendant un an, la réalisatrice franco-québécoise Anne Barth a su capter de façon sensible les interactions entre Isabelle, les enseignants stagiaires et les enfants. Éducation à la paix, débat philosophique, écologie relationnelle et environnementale sont parmi les sujets du film qui captive petits et grands !

Ce film nous renvoie à l’enjeu même de l’éducation, notre éducation et celle des générations futures… Une éducation centrée sur la nécessité d’apprendre à faire ensemble, sur le besoin d’éduquer pour élever les consciences.

17h00 – 17h15 : Saynète Arts Scène - Improvisation à partir des paroles collectées auprès du public lors des micros trottoirs.

17h20 - 18h00: Débat participatif animé par Gilles Yovan du collectif « les périphériques vous parlent » en contrepoint de la projection et des saynètes d’Art-scène

« Une Université du Bien Commun à Paris : Défendre et développer les biens communs aujourd’hui»

L’université du bien commun à Paris a été co-fondée  il y a un an à l’initiative des Périphériques vous parlent, de l’économiste et politologue Riccardo Petrella et du fondateur et directeur de l’Etablissement culturel solidaire (100 ECS) Frédéric de Beauvoir.

Si l’existence de biens communs dans l’histoire de l’humanité est une évidence, une réinvention des biens communs est en train de se produire depuis une vingtaine d’années par rapport au constat de l’usure de nos modèles de développement, mais compte tenu aussi de la nécessité de défendre les biens communs face à la privatisation du vivant, laquelle est le dernier avatar du capitalisme financier et, de loin, le plus redoutable.

Il s’agira donc de comprendre ce qu’est un bien commun à l’échelle locale, régionale, nationale ou planétaire à travers des exemples concrets, les principes d’appropriation non-exclusives qui les caractérisent (dans les domaines notamment des semences paysannes, du web, de la connaissance, ou encore des ressources vitales comme l’eau ou l’air.)

Collectif les périphériques vous parlent

sommaire

Cet atelier propose de développer la perception par les sens autres que la vue et de redécouvrir ainsi la partie quasi imperceptible des sens, inhibés par le déluge des sollicitations visuelles et auditives permanentes.

http://lesperipheriques.org

18h00 – 18h30 : Présentation du palmarès et remise des prix (jury / jeunesse / public) du concours de court métrage en compagnie de la compagnie Art-scène et un dernier BIP en guise d’au revoir.

Trophées réalisés par l’artiste recycleur Juan Righetti !

Au plaisir de vous y croiser !

 

L'équipe du DéDé !